Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
empreintes-terre-et-jardins.over-blog.com

088 - Un kaki noir japonais : Diospyros kaki "Kurogaki"

En visitant un arboretum le week end dernier, dont je parlerai un peu plus tard dans la semaine, nous avons découvert un Diospyros kaki à fruits noirs.

Le genre Diospyros fait partie de la famille des Ebenaceae, qui a donné le bois d'ébène, et compte environ 600 espèces. Parmi ces espèces plusieurs sont à fruits comestibles, en général assez petits, sauf pour ce plaqueminier qui a été domestiqué depuis très longtemps en Asie.

Ce Kaki a été acheté au Japon avec comme nom de variété Kurogaki, dont une traduction pourrait être "Kaki noir" ou si j'en crois Google traduction "panthère noire", Kuro voulant dire noir en Japonais. J'aime bien ce second nom, car il est effectivement taché de noir comme une panthère.

 

088 - Un kaki noir japonais : Diospyros kaki "Kurogaki"
088 - Un kaki noir japonais : Diospyros kaki "Kurogaki"
088 - Un kaki noir japonais : Diospyros kaki "Kurogaki"
088 - Un kaki noir japonais : Diospyros kaki "Kurogaki"
088 - Un kaki noir japonais : Diospyros kaki "Kurogaki"
088 - Un kaki noir japonais : Diospyros kaki "Kurogaki"

La majorité des fruits est astringente, c'est à dire qu'ils ne sont comestibles que quand ils ont atteint leur totale maturité, la chair devient orange translucide à ce moment là et devient mangeable.  On pense souvent que le fruit doit avoir subi un gel pour atteindre ce stade. Mais ce n'est pas utile il faut juste attendre que les fruits soient parfaitement mûrs.

Ce cultivar est astringent, mais les fruits présentés sont à parfaite maturité et ont donc une couleur orange foncé avec une texture translucide.

Quelques graines sont présentes entre une et 3 par fruit.

088 - Un kaki noir japonais : Diospyros kaki "Kurogaki"
088 - Un kaki noir japonais : Diospyros kaki "Kurogaki"

L'arboretum ou il est cultivé est celui de Shaun Haddock 

http://www.arboretumdelabergerette.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article